record de décès en Italie avec 475 morts en 24 heures

L’Italie compte 28 710 cas positifs actuellement, alors que certains prévoient un pic de l’épidémie la semaine prochaine. Avec 3 000 morts depuis le début de l’épidémie, le pays va bientôt dépasser le bilan de la Chine.

Le coronavirus continue de faire des ravages en Italie, deuxième pays le plus touché par la pandémie derrière la Chine. L’Italie a connu ce mercredi la journée la plus meurtrière jamais enregistrée dans le monde en termes de victimes du virus, avec 475 décès en 24 heures. Selon les dernières données publiées par le ministère de la Santé, l’Italie compte 28 710 cas positifs, 2 978 morts et 4 025 guéris.

Le pays accusera bientôt plus de décès que la Chine (plus de 3 200). Par ailleurs, 70 % des décès de la journée, ont eu lieu en Lombardie (Nord), région la plus touchée par le coronavirus, selon France TV Rome. Avec le phénomène d’exode, les régions du Sud comme les Pouilles, connaissent une progression du nombre de contaminations et de décès.

Peut-être un pic la semaine prochaine

Les statistiques sont d’autant plus inquiétantes que l’Italie pourrait atteindre le pic de l’épidémie la semaine prochaine, selon des chercheurs de l’Université de Gênes. Cette équipe d’infectiologues et d’experts informatique a mis au point un modèle qui, assurent-ils, a montré jusqu’ici sa fiabilité sur l’évolution du Covid-19, « avec une marge d’erreur acceptable ».